LE TEMAZCAL

Tihta, Temazcal

« Je suis ton ventre

Ta maison

Ton lit de vapeur

Ta médecine

Je suis ton nombril

Ton manteau obscur

Je suis ta lumière

Ton bain sacré

Je suis ta purification

Ta bénédiction

Femme de pierre je suis

De terre je suis

Femme de feu je suis

De sueur je suis

Femme infatigable je suis

D’eau je suis

Femme gardienne je suis

De la vision je suis

Femme amour je suis

Mère je suis. »

Poème de Thaayrohyadi, Mexico.


     Le temazcal est une pratique cérémonielle pratiquée par de nombreux collectifs ethniques de toute l’Amérique. C’est un rituel de purification et de guérison physique et spirituelle, un rituel d’amour entre le père soleil (le feu) et la mère terre. Au crépuscule, avant de rentrer dans le cercle de danse, toute les participantes de la Danse de la lune entrent dans le temazcal. A l'aube, avant que le soleil se lève, les participantes entrent à nouveau dans le temazcal pour aller ensuite se reposer.

        Un homme otomi guide de temazcal a dit :

« Nous autres, nous appartenons à la terre, la terre ne nous appartient pas à nous autres, nous reconnaissons que nous faisons partie de la nature et que nous sommes seulement une infime partie de cette nature. Nous sommes un petit fil de plus, dans la trame de la vie parce que nous nous intégrons avec tous les éléments de l’univers au moyen de l’amour et de la paix entre tous nos frères. »

Le temazcal (du nahuatl tema qui signifie "vapeur" et calli qui signifie "maison") symbolise le ventre de la terre.

Dans le Temazcal nous nous concentrons sur les sens intérieurs pour ainsi favoriser la connaissance de notre véritable essence.

C’est dans ce processus que nous reconnaissons que l'Univers extérieur est en communion avec notre Univers intérieur et que les deux forment une entité unique qui, en bonne harmonie et vibration, permet l'évolution de notre âme. Ici, au cœur de la terre, l'environnement idéal est favorisé pour que nous arrêtions de penser et que nous puissions nous consacrer au ressenti.

Dans un Rituel Temazcal nous savons que nous entrons dans l'utérus de notre mère, celle qui nous nourrit, nous abrite et nous ouvre cet espace pour la survie de la vie minérale, végétale, animale et humaine. Nous en sommes reconnaissants. En contrepartie, nous offrons pour l’alimenter notre sueur, nos chants et nos prières.

C'est une cérémonie ancestrale, l'une des plus anciennes qui existe pour entrer en contact avec l'essence des éléments: la terre, le vent, l'eau, le feu et l'éther, les mêmes qui rendent la vie possible à nos sœurs, les plantes qui nous donnent leurs médecines, leurs arômes et leurs présences.

Assis autour du nombril (Centre du Temazcal), nous nous jumelons en tant qu'enfants de la même Terre qui nous abrite, car nous venons tous de la Terre et nous y retournons. C'est un espace dans lequel les positions économiques, les titres, les connaissances et les biens cessent d'exister puisque l'énergie est partagée également, nous impliquant avec la même intensité.

Dans le rituel, nous nous tournons vers chacune des directions cosmiques afin que la présence de son gardien se manifeste et nous donne son axiome ou sa valeur, par conséquent, nous demandons à l'Orient qu'à travers Quetzalcoatl la sagesse nous soit donnée; à l'ouest, nous demandons à Xipe Totec qui nous donne la capacité d'aimer et de recevoir humblement l'amour; au nord, nous demandons au Yayauhqui Tezcatlipoca de recevoir l'intelligence de nous voir dans le miroir ; au Sud, nous appelons Huitzilopochtli pour nous aider dans le développement de notre volonté et nous unir à la volonté ; au ciel, nous demandons à l'omniprésent, au créateur de tout ce qui existe, à celui par qui nous vivons de donner vie et énergie pour continuer sur le chemin; et enfin au Centre, nous invoquons notre bien-aimée et vénérable Mère Terre pour demander pardon pour tous les dommages que nous lui faisons et pour remercier la vie et la nourriture qui nous parviennent.

C'est un espace pour promouvoir la mort mystique en chacun de nous et avoir la possibilité de décider comment nous voulons naître de nouveau. Nous avons donc la possibilité de penser à ce que nous voulons laisser, nous défaire de la vieille peau, nous renouvelant et dirigeant l'énergie de l'intérieur vers le haut. Dans le rituel, nous nous accordons sur les mouvements cosmiques puisque chacun de nous représente un monde qui tourne autour du feu de sorte qu'en parfaite synchronisation nous vivons ensemble comme faisant partie de l'ensemble, c'est pourquoi le Temazcal est un endroit sombre et mystique qui nous amène à éclairer la lumière en chacun de nous.

Lorsque nous partageons l'utérus de Notre Mère, nous le faisons aussi avec l'esprit de nos ancêtres qui partagent en tout temps le travail avec nous. Ce sont eux qui ont le pouvoir de façonner nos visages car nous avons hérité de leur culture et nous portons fièrement le nom de Mexicas ou enfants du nombril de la Lune.

C'est pourquoi nous disons qu'un Temazcal est plus qu'un simple bain de vapeur. C'est un cosmos dans lequel une autre réalité existe parallèlement à la nôtre, un espace-temps très particulier caractérisé par les mystères de la création intégrés dans la conjonction de l'eau et du feu. C'est un organisme vivant qui nous abrite un instant pour développer la vie elle-même dans notre être intérieur, pour semer une graine que nous devons maintenir vivante en tant que sol fertile jusqu'à ce qu'elle porte ses fruits que nous partagerons avec nos frères en chemin.

Pour le temazcal, vous aurez besoin :

* De vêtements amples et confortables (jupe ou robe) pour entrer dans le temazcal, de préférence en coton.

* Une natte ou un petit tapis / tissus pour poser sur la terre
* Serviette ou paréo pour le départ et la sortie.
* Tambour à main et/ou maracas (pour les femmes qui souhaitent proposer leur chanson).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now